Pourquoi j’aime la partager ? Comment je suis devenu exhibitionniste ?

Guides / / 0 Commentaires

L’exhibition est une facette particulière de la sexualité, elle intrigue beaucoup, mais excite également.
Si le fait de partager sa partenaire peu, au début paraître assez troublant et donc amener à se poser diverses questions : « Pourquoi le ferais-je ? », « Qu’est ce que cela va m’apporter ? », « Comment puis je le faire et avec qui ? ». Ça n’est finalement pas si compliqué à réaliser lorsque que vous avez une sexualité sans entraves ni tabou.

Etant un couple avec une sexualité épanouie, sans tabou et de nature curieux, je me permet maintenant d’explorer de nouvelles choses. Je n’imaginais pas qu’elles pourraient m’apporter autant d’excitation et de liberté avec ma conjointe.
C’est parce que j’ai été particulièrement surpris de recevoir pas mal de remarques de la part d’hommes me disant  » Comment tu fais ? Qu’est ce que tu apprécies là-dedans ? « , que j’ai souhaité vous expliquer ma façon d’aborder les choses, mon ressenti mais aussi comment j’ai passé les différentes étapes pour maintenant pouvoir me qualifier d’exhibitionniste.

Il faut déjà savoir qu’avant de rencontrer Loorah, je n’étais pas ainsi.
Pourquoi ? Car je ne cherchais pas à partager autant avec mes précédentes partenaires sexuelles.La seule chose qui m’intéressais était l’acte en lui même purement et simplement. Les « à cotés  » que l’on peut avoir maintenant m’importait peu à l’époque.
Tout est parti de Loorah : Une simple photo de ses seins. Nous étions en pleine ébat et l’idée lui à traverser l’esprit. Elle m’en a parler directement. Comment résister ? Une femme qui vous propose de faire partager à vos amis une magnifique poitrine, et qui plus est incroyablement généreuse.  Je m’empressais donc de prendre une photo de ma tête près de son sein et de la partager avec une dizaine de personnes de confiance. Ca y’est, mon délire exhibitionniste venait de naitre.

Si je m’attendais à un retour de leur part ? Oui tout de même mais pas un tel engouement. Mais c’est justement ça que j’ai adoré ! J’aime susciter l’envie, savoir que d’autres hommes apprécient ses formes et la désirent sans pour autant pouvoir la toucher puisque ce corps « est en ma possession ». C’était jouissif, très excitant, nous avons donc continué sur cette lancé en poussant l’idée au maximum. Nous avons donc créé un SnapChat réservé uniquement à nos partages de photos mais qui nous a très vite servis à partager des videos de nos ébats.

Notre SnapChat est entretenu de façon constante, nous y partageons de simples photos érotiques comme des videos un peu plus hot.

Nous sommes sans tabou et nous ne nous prenons pas la tête. Ce sera avec plaisir que nous partagerons nos photos avec vous, n’hésitez pas à nous ajouter. Pensez simplement à prendre 3 minutes pour vous présenter et nous dire d’où vous nous rajouter ( là en l’occurence via le blog )

Voici quelques exemple de photos que nous avons publiez sur notre Snap


                                                        

Effectivement il nous arrive maintenant régulièrement de partager nos ébats via cette application.  Nous appelons ça nos « séances photos ». Nous décidons de ce que nous voulons partager, de quelle manière, et avec qui. La plus part du temps nous publions cela dans « la story »  directement.
Nous pouvons faire de simple photos érotiques où Madame est en levrette pour que je vous partage sa magnifique courbure ou plongée les mains sur ses seins pour mettre en valeur sa généreuse poitrine. Mais parfois nous aimons pousser le jeu un peu plus loin et publions directement des vidéos de nos ébats. Il met même arriver de faire « un live » lors d’une séance où l’un de nos inscrits m’avait lancé « un pic ». Sans hésitation, je l’avais invité à connecter sa caméra en direct et il me voyait en live prendre Madame en levrette sur notre lit conjugual. J’ai adoré !  C’est un jeu dans la sexualité comme un autre. Il faut cependant être ouvert d’esprit pour accepter autant de liberté et de partage avec des personnes de son entourage ou encore avec de parfait(e)s inconnu(e)s.

Il y a également un autre point intéressant dans notre vie d’exhibitionniste. Nous recevons beaucoup de commentaire disant que nous sommes un couple « parfait » en vu de notre sexualité libérée et sans tabou. Des commentaires également me félicitant des formes de ma conjointe. Cela permet à chacun de prendre confiance en soit et d’accepter son corps. Nous constatons que nous n’avons pas un physique parfait, mais que cependant, plusieurs hommes et femmes les apprécient. Nous adorons avoir des retours écrit sur notre snap disant « Olala quelle poitrine » « Quel fessier elle a, tu dois te faire plaisir mon ami ». Tout cela me procure énormément d’excitation et me rappelle la chance que j’ai d’avoir une femme si libérée. Je ne pourrais maintenant plus me passer de mon côté exhibitionniste.

Je sais que certains ne comprennent pas comment un homme peut apprécier de partager sa femme en photo. Mais, avec de la confiance et de la communication dans un couple, tout est possible. Elle connait mes limites et je connais les siennes. Chacun respecte ces dernières et nous ne pouvons qu’apprécier cette confiance qui nous permet d’avoir une sexualité fusionnelle et épanouie. Cela nous évite de tomber dans une routine sexuelle qui ne ferait que de détruire au fur à mesure notre couple. Je pense que de pouvoir ainsi jouer sans se prendre la tête, de ne pas tomber dans une routine et de devoir avoir une totale confiance en l’un et l’autre ne peut être que bénéfique au sein de notre couple.

De plus, de partager ainsi des photos et vidéos de Loorah m’a amener à me poser une autre question : « Pourquoi ne pas essayer de la partager en vrai ? ». Oui je veux bien dire prendre ma femme avec un autre homme ou m’offrir à Loorah et une autre. Comme je vous l’ai déjà dit, je suis de nature très curieuse, particulièrement côté sexe. J’ai donc également passer cette étape grâce à notre exhibition. J’ai un soir grâce à notre Snapchat provoqué l’un de nos inscrit habitant dans notre secteur et étant un de mes amis. Mais pour cette partie je vous laisse découvrir notre article : Notre premier triolisme

Pour conclure, je ferais simple. Si vous êtes attiré par une expérience exhibitionniste : Laissez-vous tenter. Commencez d’abord par partager une photo avec une personne de confiance. Vous verrez ensuite si cela vous plait et vous procure une certaine excitation, c’est que vous êtes certainement exhibitionniste. Vous découvrirez peut-être également que vous êtes voyeur ( moi beaucoup plus que Loorah).
Au final il n’ y pas trente-six façons pour savoir : le plus simple , c’est d’essayer et voir si ça vous plait

Laisser un commentaire